Quelques anciennes entreprises de Porrentruy

Publicité Clerc & Cie, 1902

Fondation le 1er janvier 1890

Porrentruy - Société coopérative de monteurs de boîtes Clerc & Cie - Début d'activité de la Société coopérative de monteurs de boîtes Clerc & Cie - Joseph Wolfer, François Clerc, Jules Clerc, Victor Queloz, Jacques Rhyn, Paul Joliat

Source : Chronologie-jurassienne.ch

Publicité Coullery & Cie 1902

Vente le 18 avril 1907

Château/Industrie - Le château abritant la Fabrique d'horlogerie Coullery & Cie est vendu à un consortium pour maintien d'une activité horlogère

Source : Chronologie-jurassienne.ch

Publicité Louis Lang, 1902

Le 7 septembre 1860

Jacob Léon Lang - Le conseil communal consent à l'établissement de Jacob Léon Lang, originaire d'Hemikon (LU) comme fabricant de boîtes de montres

Le 28 mars 1883

Jacob Lang - Inscription de Jacob Lang, montage de boîtes de montres, au Registre suisse du commerce, mise en activité avant le 1.1.1883

Source : Chronologie-jurassienne.ch

Publicité L. Coulon & Cie, 1902

Publicité V. Donzelot, 1902

Publicité tour Dubail, 1902

Voir rubrique : La Manufacture Phénix

Emile Juillard 1908

Juillard, Emile (1853-1941)

Issu d'une famille de Tramelan installée en Ajoie, Emile Juillard transforme, en 1872, l'atelier familial de terminage en comptoir d'horlogerie, à Porrentruy. Il développe ses propres calibres au cours des années 1890 et commercialise une partie importante de sa production sous le nom de marque Bulla.
Emile Juillard est très actif dans les milieux industriels: il est notamment membre du conseil d'administration du Contrôle des métaux précieux, du comité de direction de la Société des fabricants du district de Porrentruy et préside la commission de l'Ecole d'horlogerie de 1900 à 1935.Il s'engage aussi en politique, au sein du Parti radical, et siège au Conseil municipal de Porrentruy. Il est par ailleurs membre d'honneur de la Société fédérale de gymnastique de la ville, membre fondateur de la Coopérative bruntrutaine et conseiller de la paroisse réformée de Porrentruy pendant près de quarante ans.
A sa mort, l'entreprise familiale, transformée en société anonyme en 1935, est reprise par son fils Albert Juillard (1941) puis son petit-fils Georges Juillard (1947), tous deux membres de la sous-commission horlogère de l'Ecole professionnelle de Porrentruy. La Manufacture de montres Bulla SA ferme ses portes suite au décès de Georges Juillard, en 1973.
Pierre-Yves Donzé, 26/01/2005
Dernière modification: 12/04/2006
Bibliographie
ASJE, 46, 1942, pp. 295-296
P.-Y. Donzé, Formation professionnelle et développement industriel dans le district de Porrentruy aux 19e et 20e siècles, Neuchâtel, Alphil, 2005.

Source : Dictionnaire du Jura.ch "diju.ch"

Donzelot 1919

Donzelot, Victor (1854-1921)

Né à Vaufrey (F) en 1854. Décédé à Porrentruy le 2 mai 1921. Fils d'agriculteur. Epouse Julia Varin à 23 ans. 14 enfants. Commerçant horloger et actionnaire fondateur de Condor. Victor Donzelot apprend le commerce à Porrentruy. Au cours de son apprentissage, il fait la connaissance de sa future épouse. Il crée à Porentruy un commerce d'horlogerie très prospère. Il construit à Courfaivre une petite usine avec roue hydraulique qu'il loue à Edouard Scheffer qui lui fournit des pièces d'horlogerie. Lorsque Edouard Scheffer et son frère Jules se lancent dans la fabrication de bicyclettes, Victor Donzelot devient actionnaire commanditaire. Il transforme ensuite ses parts en actions de la nouvelle société, Condor, dont il est administrateur de 1896 à 1921. Membre du conseil d'administration des Usines de l'Oiselier, une société au capital social de 120'000 fr. qui exploitait du matériel de construction à Porrentruy. Deux de ses filles sont alliées à la grande famille d'industriels de l'horlogerie, Theurillat.

Alain Cortat, 10/07/2005

Dernière modification: 10/03/2009

Bibliographie : Alain Cortat, Condor. Cycles, motocycles et construction mécanique, 1890-1980. Innovation, diversification et profits, Delémont, 1998


Source : Dictionnaire du Jura.ch "diju.ch"

Publicité Hélios

Publicité Hélios 1946

Hélios SA - Porrentruy

7 avril 1883 Constitution

Inscription au registre foncier la la Manufacture Simon & Cie fabrique d'horlogerie

22 février 1938

Montres Hélios- Inscription de Fabrique d'horlogerie Hélios Gilbert E.Schaltenbrand au Registre suisse du commerce

15 mars 1938

Marque - Dépôt de marque Holux

1939

Perfecta SA - La Manufacture d'horlogerie Perfecta SA devient Hélios SA19 octobre

1944

Porrentruy - Fabrique d'horlogerie Hélios S.A. - Dépôt de marques Victoria, Friede, Solide, Hélix, Hélios, Tribut, Chronomètre J.P.B., G & Cie
Reprise des marques Hélios et Solid de Gilbert Schaltenbrandt, fabrique d'horlogerie Hélios Porrentruy

4 mai 1945

Marque - Dépôt de marques Selton, Python

28 octobre 1961

Marque - Dépôt de marque Perfecta

Source : Chronologie-jurassienne.ch

Publicité Hélios, environ 1940

Publicité Hélios, environ 1940

Boîte de travail Hélios

Publicité Hélios 1946

Les fils de Paul Jobin, 1948

Jobin Montres Flora - Porrentruy

23 août 1941
Paul Jobin (1862-1944) - Avis de radiation du Registre suisse du commerce de Paul Jobin, fabrication d'horlogerie, pour cause de remise de commerce
FOSC 1941/1686
23 août 1941
Jobin Frères, successeurs de Paul Jobin - Début d'activité et inscription au Registre suisse du commerce de Jobin Frères - Joseph Jobin, Xavier Jobin, Maxime Jobin - successeurs de Paul Jobin, fabrication d'horlogerie
FOSC 1941/1686, 1722
6 octobre 1941
Les fils de Paul Jobin, Montres Flora - La raison sociale Jobin Frères, successeurs de Paul Jobin est modifiée en Les Fils de Paul Jobin, Montres Flora
FOSC 1941/1987

Source : chronologie-jurassienne.ch

Flora, 1946

Theurillat, usine de pierres fines 1946

Theurillat - Porrentruy

22 mars 1883
Jules Theurillat - Inscription de Jules Theurillat, fabrication d'horlogerie, au Registre suisse du commerce *

17 novembre 1888
Jules Theurillat & Cie - Inscription de Jules Theurillat & Cie - Jules Theurillat, Léonard Buchwalder - fabrication d'horlogerie, fondée le 15.11.1888, au Registre suisse du commerce

18 janvier 1889
Jules Theurillat & Cie - Dépôt de la marque Jules Theurillat & Cie, boîtes, mouvements et cadrans de montres

28 mars 1900
Theurillat frères- Le Gouvernement bernois ratifie le règlement de la Fabrique d'horlogerie Theurillat frères

15 avril 1900
Theurillat & Cie - Début d'activité de Theurillat & Cie - Auguste Theurillat fils, Louis Theurillat, François Bouellat - fabrication de pierres fines d'horlogerie

4 juillet 1900
Theurillat & Cie - Le Gouvernement bernois accorde à Theurillat & Cie la concession pour exploitation d'un atelier de pierristes.

Source : Chronologie-jurassienne.ch

Publicité Perfecta 1924

Simon, Burger, Gressot - Porrentruy

20 mars 1883

Porrentruy - Emile Simon & Cie - Inscription d'Emile Simon & Cie - Emile Simon, Henri Gressot, Thérésine Rebetez - fabrication d'horlogerie, au Registre suisse du commerce

1er octobre 1889

Début d'activité de Simon, Burger & Gressot - Emile Simon, Théophile Burger, Thérésine Burger - fabrication d'horlogerie

juin 1896

Marque - Dépôt de la marque Simon, Burger & Gressot, mouvements et boîtes de montres, cadrans, emballages

1er janvier 1910

Perfecta Manufacture d'horlogerie reprend le activités de Simon, Burger & Gressot

14 janvier 1910

Dissolution de la société Simon, Burger & Gressot

Source : Chronologie-jurassienne.ch


Theurillat, usine de pierres fines

Publicité Perfecta 1908

Louis Lang, fabricant de boîtes de montres, 1939

Indicateur Davoine, 1954

Indicateur Davoine, 1954

Indicateur Davoine, 1954

Indicateur Davoine, 1954

Monnin, Rebetez et Cie, 1913

Indicateur Davoine, 1954

Indicateur Davoine, 1954

Indicateur Davoine, 1954

Indicateur Davoine, 1954

Réalisation : NoPixel

Top